Liste des ouvrages


disponible
38€
 
ajouter à ma commande

Principaute de Liege XXXI Recueil des instructions aux ambassadeurs et ministres de France des traites de Westphalie jusqu a la Revolution francaise Demoulin Bruno

Principauté de Liège XXXI - Recueil des instructions aux ambassadeurs et ministres de France des traités de Westphalie jusqu'à la Révolution française
Demoulin, Bruno


Ministère des Affaires étrangères, Commission des archives diplomatiques, avec le concours de la Province de Liège, Paris, 1998.


In-8, reliure pleine toile éditeur sous jaquette illustrée en couleur, lxxxvi-479 pp.
Avec 8 planches en noir et en couleur en hors texte.
Bon état d'ensemble.


afficher le sommaire

Avant-propos - Introduction : I. L'espace géographique. - II. Les institutions liégeoises. - III. Le statut international de la Principauté de Liège et l'attitude de la France jusqu'aux traités de Westphalie. - IV. Les relations entre la France et la principauté de Liège. Des traités de Westphalie à la Révolution. - V. Les institutions diplomatiques - Bibliographie - Texte d'instructions antérieures à 1648 - Modalités d'édition des instructions - Liste de MM. les Ministres, Résidents, Chargés d'affaires et Envoyés - Texte des instructions : I...XXXVII. - Index des noms de personnes, de lieux et de matières - Table des illustrations - Table des matières.


"Les relations entre la France et la principauté des Liège ont été, aux Temps modernes, le plus souvent chaleureuses, parfois tumultueuses, voire équivoques, jamais indifférentes. Les instructions aux ministres de France à Liège, des traités de Westphalie à la Révolution, apportent un éclairage neuf sur la politique française à l'égard des puissances situées sur la frontière nord du Royaume, qui fut toujours la plus menacée.
"Lieu de passage idéal vers les Provinces-Unies et la Westphalie, cette principauté ecclésiastique dont les institutions sont représentatives d'un pays d'Etats d'Empire avec maintes singularités a été sillonnée depuis le Moyen Age par de multiples armées, et ses forts, qu'il s'agisse de ceux de Liège, Dinant, Huy ou Bouillon, ont fait l'objet de convoitises européennes aux XVIIe et XVIIIe siècles. Elle n'a pas échappé aux préoccupations de Versailles sur les plans politique, militaire, stratégique ou économique.
"A la politique d'expansion de Louis XIV succédera au XVIIIe siècle une doctrine de protectorat courtois que les diplomates français exécutèrent fidèlement jusqu'au rattachement de la Principauté à la France en 1795."
 

 



SUR LE MÊME THÈME