Liste des ouvrages


disponible
65€
 
ajouter à ma commande

 p Jeanne p p i Poeme i p p Breton Jules p

 p Jeanne p p i Poeme i p p Breton Jules p

Jeanne

Poème


Breton, Jules


Bibliothèque Charpentier, Eugène Fasquelle, éditeur, Paris, 1880.


French Painting - French Literature - 19th Century - Jules Breton - Romanticism - Landscape Painting - Monographs - Paperback - Book in Fairly Good Condition 

In-8, broché, demi-reliure à coins, couverture conservée, reliure postérieure, 336 pp.


Avec un envoi A.S. d'Elodie Jules-Breton, épouse du peintre, au juriste Abel Flourens (1845-1918) : "En souvenir de mon mari, 1906"; soutenue en 1872, a thèse d'A. Flourens portait sur la législation des droits d'auteur en France.


Avec un portrait photographique en buste de Jules Breton en frontispice.


Bon état d'ensemble.



afficher le sommaire

L'alouette - I. La petite ferme. - II. Le corbeau. - III. Le petit Bruno. - IV. Etienne. - V. L'étrangère. - VI. La petite Jeanne. - VII. L'enfance. - VIII. La briqueterie. - IX.  Le champ de trèfle. - X. A la belle étoile. - XI. Le réveil. - XII. Les archers. - XIII. Les sarcleuses. - XIV. La tigresse. - XV. L'Eden. - XVI. La chambrette. - XVII. Sous la lucarne. - XVIII. L'éclipse de soleil. - XIX. L'incendie. - XX. La vielle Angèle. - XXI. Le champ du repos. - XXII. Sur les ruines - Table des matières.



  Avant de publier sa première oeuvre en prose, le peintre Jules Breton (1827-1906) avait déjà connu un surprenant succès éditorial avec Les Champs et la Mer (1875), recueil de poèmes, et Jeanne, un roman paysan écrit en vers cinq ans plus tard. Dix ans plus tard, le peintre de Courrières publiait ses souvenirs sous le titre : La vie d'un artiste, ouvrage auquel devaient encore succéder Nos peintres du siècle (1899), Delphine Bernard (1902) et La Peinture en 1904. 


 Comme le rappelle Annette Bourrut Lacouture dans le catalogue consacré à Jules Breton par le musée d'Arras en 2002, les livres publiés par Jules Breton suscitèrent une multitude de critiques et rencontrèrent un succès considérable, y compris auprès des écrivains et poètes les plus célèbres de son temps : Th. Gautier, Eugène Fromentin, José Maria de Heredia et Leconte de Lisle, dont Breton et sa fille Virginie fréquentaient avec enthousiasme les dîners du samedi soir, boulevard Saint-Michel. Victor Hugo lui témoigna de même son estime littéraire. Publiée en 1890 chez Lemerre, La Vie d'un artiste "est un livre autobiographique attachant, écrit dans une langue alerte, vivante. Breton y conte avec bonhomie et infiniment de charme le monde de son enfance et de ses origines à Courrières, son adolescence, ses aspirations et sa formation de peintre, tout d'abord chez son maître De Vigne à Gand en compagnie de Liévin de Winne, compagnon de travail, mais aussi des plaisirs simples d'une vie modeste [...]." (Anne Bourrut Lacouture, Jules Breton, La chanson des blés, musée d'Arras, 2002, p. 186).



 



SUR LE MÊME THÈME