Un grand sculpteur de notre Flandre maritime : Maurice Ringot (1880-1951) - Moritz-Bart, Laurentine
--VENDU--

Un grand sculpteur de notre Flandre maritime : Maurice Ringot (1880-1951)

Moritz-Bart, Laurentine

Les amis du Vieux Dunkerque, 1981.
In-8, broché sous couverture illustrée en noir, paginé pp. 47-71-pl.

Envoi autographe signé de l'auteur.
Avec 4 planches d'illustrations en noir et blanc en hors-texte.
Bel exemplaire.
Un grand sculpteur de notre Flandre maritime : Maurice Ringot, par L. Moritz-Bart - Planches - In memoriam... Raymond Devos.

Issu d'une famille de tailleurs de pierre de Bergues, Maurice Ringot (1880-1951) rejoint l'atelier de Boutry à l'école des Beaux-Arts de Lille.
Félix Coquelle, maire de Rosendaël, joua un rôle déterminant dans sa carrière en lui commandant plusieurs oeuvres à titre privé mais également deux monuments publics marqués par le style Art nouveau : le monument du Cinquantenaire de la ville (1911) et le Mémorial aux victimes de la Grande Guerre (1921). En 1910, le sculpteur avait installé son atelier à Malo. On peut voir aujourd'hui encore dans la région de Dunkerque ses nombreux monuments aux morts (Bergues, Coudekerque-Branche...) et son oeuvre religieux. Son oeuvre la plus importante reste le tympan Saint-Eubert, sculpté pour le portail méridional de la cathédrale de la Treille, à Lille ; ce dernier fut inauguré en 1936. Au théâtre de La Bassée, ville natale du peintre Léopold Boilly (1761-1845), Maurice Ringot a réalisé le monument élevé au peintre des scènes de genre.
Derniers ouvrages consultés

Ringot - Maurice flandre
>