Liste des ouvrages


disponible
32€
 
ajouter à ma commande

 p i La mort de Brutus i p p de Pierre Narcisse Guerin p p Bordes Philippe p

La mort de Brutus

de Pierre-Narcisse Guérin


Bordes, Philippe


Musée de la Révolution française, Vizille, 1996.


In-8, broché sous couverture illustrée en couleurs, 150 pp.


Avec 82 illustrations dont une en couleurs.


Bon état d'ensemble.



afficher le sommaire

1. Les mânes de Brutus. - 2. La formation d'un mythe républicain. - 3. Voltaire et les deux Brutus. - 4. David et ses émules. - 5. Au temps de la nation, la loi et le roi. - 6. Le buste de Brutus. - 7. Le concours de peinture de 1793. - 8. Le culte populaire et la Terreur. - 9. La neutralisation du mythe après Thermidor - Notes - Catalogue des œuvres exposées. - La jeunesse de Pierre-Narcisse Guérin. - Annexes : documents sur le concours de peinture de 1793 - Bibliographie - Index.



Ce catalogue a été publié à l'occasion de l'exposition Lucius Junius Brutus - L'Antiquité et la Révolution française présentée au Musée de la Révolution française à Vizille [1996].


La mort de Brutus, tableau de Pierre-Narcisse Guérin fut peint en 1793 pour le concours du Grand Prix, organisé par l'Académie quelques mois à peine avant sa dissolution.

Cette toile et l'histoire longtemps négligée du concours qui en fut le prétexte confirment l'importance de Brutus comme référent politique sous la République, mais, en même temps, troublent la vision familière du phénomène. 

D'univoque - un modèle de patriotisme- Brutus devient un personnage équivoque : ou plus exactement, il le redevient, car Plutarque, on l'a vu, avait déjà suggéré l'ambiguïté du Romain.



 



SUR LE MÊME THÈME