Liste des ouvrages


disponible
110€
 
ajouter à ma commande

 p Jean Baptiste Isabey 1767 1855 p p i portraitiste de l Europe i p p Pupil Francois i et al i p

Jean-Baptiste Isabey 1767-1855

portraitiste de l'Europe


Pupil, François et al.


Editions de la R.M.N., Paris, 2005.


In-4, broché sous couverture illustrée en couleurs, 172 pp.


Nombreuses illustrations et planches en noir et en couleurs.


Rare.


Bon état d'ensemble. Un coin frotté en quatrième de couverture.



afficher le sommaire

Jean-Baptiste Isabey, peintre préféré de Joséphine, Blandine Chavanne et Bernard Chevallier - Avant-propos, François Pupil - Nancy après Stanislas. - "Voilà donc, cher frère, ce jeune Lorrain dont vous m'avez parlé", 1785-1789 - Le parcours de Jean-Baptiste Isabey sous la Révolution, 1789-1795, Cyril Lécosse - Isabey, le "Merveilleux", 1795-1798 - De Malmaison aux Tuileries, 1798-1804 - Les fastes impériaux, 1804-1810. - Isabey à la fin de l'Empire, 1810-1814 - Isabey, "dessinateur du Cabinet et du théâtre de S.M. l'Empereur et Roi", 1807-1815. Le théâtre et l'opéra - Isabey à la manufacture de porcelaine de Sèvres, Tamara Préaud - La table "d'Austerlitz", Alain Pougetoux - Isabey à Vienne, le portraitiste de l'Europe, 1812-1815 - Isabey sous la Restauration, 1815-1830 - La fin de la vie d'Isabey, 1830-1855 - L'art de la miniature chez Isabey, Bodo Hofstetter - Catatogue - Bibliographie - Expositions. 



Ce catalogue épuisé et recherché a été édité à l'occasion de l'exposition Jean-Baptiste Isabey 1767-1855 portraitiste de l'Europe présentée par le Musée national des Châteaux de Malmaison et Bois-Préau [18 octobre 2005 - 9 janvier 2006] et le musée des Beaux-Arts de Nancy [28 janvier - 19 avril 2006].


"Cette exposition rendait hommage à Jean-Baptiste Isabey, le plus célèbre miniaturiste de l'Ecole française, à l'occasion du cent cinquantième anniversaire de sa mort.


"Isabey connut les dix régimes qui mènent de Louis XVI à Napoléon III, à travers trois révolutions et deux républiques qui ne l'empêchèrent pas de fréquenter les palais de l'Etat et d'en représenter les maîtres successifs. Cet opportunisme évident lui permit de livrer à ses clients de petits portraits faciles à emporter en un temps agité. Il les peignit d'abord sur ivoire, puis sur papier. Isabey représenta ses modèles avec la liberté que lui conférait son incomparable technique, mais aussi une charmante indulgence lorsque ses fameux effets "aériens" lui faisaient gommer le passage du temps."


"Miniaturiste hors pair, Isabey fut aussi un dessinateur polyvalent, "reporter" avant l'heure des fastes impériaux, mais également décorateur à l'Opéra, à la Manufacture de Sèvres et illustrateur des gazettes de la Restauration. En l'envoyant à Vienne pour en représenter le Congrès, Talleyrand en fit "le portraitiste de l'Europe".



 



SUR LE MÊME THÈME