Les mises au tombeau du département de la Somme - Debrie, Christine
--VENDU--

Les mises au tombeau du département de la Somme

Debrie, Christine

Annales du Centre pédagogique de documentation pédagogique d'Amiens, 1979.
In-4, broché sous couverture illustrée en noir, texte dactylographié, 90 pp. - 47 pl.

Avec 47 planches en noir et blanc en hors-texte.
Bon état dans l'ensemble. Légères marques d'usage en couverture.
Les mises au tombeau du département de la Somme (carte) - Préface, par François Souchal - Introduction - Première Partie : Généralités à propos du thème de la Mise au tombeau - Chapitre I. Origine du thème - Chapitre II. Les épisodes entre la mort du Christ et la scène de la Mise au tombeau proprement dite A. Les Vierges de Pitié. - B. La scène de l'Onction - Chapitre III. Les mise au tombeau A. La composition. - L'emplacement - Deuxième Partie : Etude descriptive et stylistique des mises au tombeau au tombeau : Contre. - Amiens. - Folleville. - Villers-Bocage. - Montdidier. Eglise Saint-Pierre. - Airaines. - Allery. - Longpré-Les-Corps-Saints. - Tortefontaine. - Oust-Marest. - Eu. - Doullens. - Montdidier. Eglise du Saint-Sépulcre. - Abbeville. - Les mises au tombeau détruites - Troisième Partie : Les mises au tombeau de petites tailles - Chapitre I. Les retables A. Retables dus à des ateliers spécialisés 1. Lawarde-Mauger. - 2. Gorges. - 3. Hescamps-Saint-Clair. - Fragments de retables au musée d'Amiens - B. Retables d'essence populaire 1. Méharicourt. - Bernâtre - Chapitre II. Les monuments funéraires A. Saint-Valéry-sur-Somme - B. Bouillancourt-en-Séry - Conclusion - Bibliographie sommaire - Index - Table des illustrations. - Illustrations

Prématurément disparue, Christine Debrie (1950-1999) aura dirigé le musée Antoine Lécuyer de Saint-Quentin de 1978 à 1999. En 1984, elle fut également nommée à la tête du musée Jeanne d'Abboville de La Fère, fameux pour ses collections de peintures flamandes et hollandaises.
D'origine picarde, Ch. Debrie avait consacré en 1981 sa thèse -sous la direction de François Souchal- à l'Amiénois Nicolas Blasset, architecte et sculpteur ordinaire du roi, 1600-1657. Hormis Maurice Quentin de La Tour, son sujet de prédilection,  ses travaux portèrent également sur les Vierges de Pitié et les Mises au tombeau picardes. 
Préfacée par son maître F. Souchal, cette étude aujourd'hui épuisée a renouvelé en profondeur la dernière monographie connue sur le sujet : Les Sépulcres ou Mises au tombeau en Picardie, par l'historien abbevillois Emile Delignières (1906). Datant pour la plupart du XVIe siècle, ces Mises au tombeau seraient, selon l'hypothèse de l'auteur, l'oeuvre d'ateliers itinérants se déplaçant au gré des commandes ce qui ne permet pas de parler d'un style proprement picard dans l'expression de ce thème à succès.

 
Derniers ouvrages consultés

Somme - Mises au tombeau Debrie
>