Englebert van Anderlecht - Goyens de Heusch, Serge

Englebert van Anderlecht

Goyens de Heusch, Serge

Fonds Mercator, Belgique, 1998.
In-4, reliure pleine toile éditeur sous jaquette illustrée en couleur, 255 pp.

Nombreuses illustrations en noir et en couleur.
Bon état.
Introduction : La puissance de l'innovation - Première Partie : A la recherche de soi - Deuxième Partie : De l'allusion figurative à la sténographie abstraite (1953-1957) - Troisième Partie : Des signes de révolte, des images dramatiques (1958-1959) - Quatrième Partie : Et le verbe s'est fait peinture : les "peintures partagées" - Cinquième Partie : Reconnaissance d'un talent (1960) - Conclusion : La peinture considérée comme une tauromachie - Documentation : Chronologie. - "Quelques arguments en faveur de l'art abstrait", par Englebert Van Anderlecht - Principales collections publiques - Expositions - Bibliographie.

Monographie du peintre abstrait belge Englebert van Anderlecht (Schaerbeek, 1918 - Bruxelles, 1961).
"Arraché à la vie dans la force de l'âge par un destin cruel", écrit Serge Goyens de Heusch, "il ne fut accordé à Englebert Van Anderlect que peu d'années créatrices ; à peine plus qu'à Van Gogh ou Rik Wouters. Comme eux, il apparaît tel un météore dans le firmament de l'art moderne.
"S'il mit du temps à se trouver, c'est en moins de quatre ans qu'il accomplit l'essentiel d'une oeuvre qui le place à jamais parmi les plus féconds inventeurs d'une abstraction lyrique de nature gestuelle."
Derniers ouvrages consultés

Anderlecht - peint belge
>