Liste des ouvrages


disponible
28€
 
ajouter à ma commande

 p Ledoux maitre a penser des architectes russes i du classicisme au postmodernisme XVIIIe XXe siecle i p p Makhneva Barabanova Oxana p

Ledoux, maître à penser des architectes russes du classicisme au postmodernisme, XVIIIe-XXe siècle


Makhneva-Barabanova, Oxana


Editions du Patrimoine, collection "Temps & Espace des Arts", Paris, 2010.


Russian Architecture - 18th, 19th & 20th Centuries - Ledoux and Russian Architects - Theory of Art - Classicim - Post-Modernism - Monographs - Text in French - Paperback - As Knew

In-4, broché sous couverture illustrée en couleurs, 159 pp.


Illustrations en noir et en couleurs.


Neuf. Sous son blister.



afficher le sommaire



Claude-Nicolas Ledoux (1736-1806), l'un des architectes les plus actifs de la fin de l'Ancien Régime, s'affirma par la puissance de ses œuvres, qui privilégient les agencements de volumes simplifiés.

La France napoléonienne a ignoré Ledoux et rejeté son art et ses idées. Au 19e siècle, les trois quarts de ses édifices ont été détruits. Pourtant, cette figure majeure de "l'expansion de l'art français", selon l'expression de l'historien Louis Réau, a exercé une influence considérable en Europe et tout particulièrement en Russie.

Le mouvement de réforme opéré par l'architecture française, reflet de l'esprit des Lumières et des idées progressistes, trouva dans l'Empire russe un terrain fertile et se manifesta avant m^me l'installation d'Alexandre Ier au pouvoir. Cette époque de gestation et de formation du classicisme russe fut celle de personnalités telles que Vallin de La Mothe, arrivé en 1759 dans la ville impériale, Kazakov, Starov et Bajenov. Avec Alexandre Ier, on assiste à l'âge d'or du classicisme, dont les principaux protagonistes sont Zakharov, Voronikhine, Lvov, les architectes français Thomon et Montferrand, l'Ecossais Cameron, les Italiens Quarenghi, Gilardi, Rossi et la famille Adamini, qui partageaient une même influence ledolcienne, dont on constate la prédominance jusqu'au 20e siècle, à Saint-Pétersbourg, Moscou, Kiev ou Iekaterinbourg.



 



SUR LE MÊME THÈME