Liste des ouvrages


disponible
59€
 
ajouter à ma commande

 p L Apotheose du geste L esquisse peinte au siecle de Boucher et Fragonard p p Jacquot Dominique dir p

L'Apothéose du geste - L'esquisse peinte au siècle de Boucher et Fragonard


Jacquot, Dominique (dir.)


Editions Hazan, Paris, 2003.


French Painting - 18th Century - French Oil Sketches - New Aspects of Taste in 18th Century France - Spontaneous gesture - Brushstrokes - Catalogue of Exhibition - Texts in French - Hardcover - Good Condition

In-4, cartonnage éditeur sous jaquette illustrée en couleur, 255 pp.


Nombreuses illustrations et planches en couleur.


Bon état.



afficher le sommaire

Préfaces - Avant-propos, par Philippe Le Leyzour et Fabrice Hergott - "La licence de l'esquisse", par Dominique Jacquot - Qu'entend-on par esquisse?, par Pierre Rosenberg - Imagination et feu, l'esquisse dans la pensée du XVIIIe siècle, par Christian Michel. - "Le trésor de leurs études...", par Marianne Roland Michel. - "Cette fraîcheur de l'esquisse qui est la beauté du diable de la peinture", par D. Jacquot - Catalogue, par Guillaume Faroult, D. Jacquot, Sophie Join-Lambert, Christophe Leribault, Véronique Moreau, Catherine Pimbert, Florian Siffer, Marie-Paul Vial - Bibliographie - Index 



Ce catalogue a été édité à l'occasion de l'exposition L'Apothéose du geste - L'esquisse peinte au siècle de Boucher et Fragonard présentée au musée des Beaux-Arts de Strasbourg, du 7 juin au 14 septembre 2003, et au musée des Beaux-Arts de Tours, du 11 octobre 2003 au 11 janvier 2004.


Cette exposition présentait une sélection de plus d'une centaine d'esquisses conservées dans les collections publiques françaises.

La notion d'esquisse est au cœur de la pratique et de la théorie artistique du 18e siècle. Toutefois elle reste difficilement codifiable car l'esquisse par sa nature même ne peut se laisser enfermer par des règles strictes. Espace de liberté de par la spontanéité du geste, elle est le reflet de la personnalité de l'artiste et offre au regard ce moment mystérieux de l'élaboration d'une œuvre.

Dans ces œuvres où il y a comme le souligne Diderot "plus de vie et moins de formes" le dialogue avec le spectateur est plus intense, sollicitant son émotion et son imagination.

La rapidité de la touche qui révèle le génie du peintre sera peu à peu acceptée puis recherchée par les amateurs du siècle de Boucher et Fragonard, qui participeront à la reconnaissance de l'esquisse.   



 



SUR LE MÊME THÈME