Liste des ouvrages


disponible
70€
 
ajouter à ma commande

Le grand seminaire de Lille Art et mystique Lotthe Ernest

Le grand séminaire de Lille - Art et mystique
Lotthé, Ernest



In-4, broché, 95 pp.
Contient de très nombreuses illustrations en noir et blanc in texte et en hors-texte.
Ouvrage honoré d'une lettre de S.E. le Cardinal Liénart, évêque de Lille.
Assez bon état. Dos refait, couverture salie, des rousseurs.


afficher le sommaire

Lettre de S.E. le cardinal Liénart - Chapitre I. : Profils. Chap. II. La fondation à Saint-Maurice-des-Champs. Chap. III. L'édifice. Chap. IV. Pierres mystiques. Chapitre V. L'église de la Très-Sainte-Trinité. Chap. VI. Quatorze fresques. Chap. VII. Pèlerinage à la Vierge. Chap. VIII. Les chapelles des saints apôtres Pierre et Paul. Chapitre IX. Apothéose. Chap. X. Une première messe à l'autel des Morts. Table des matières. Table des illustrations.


Dans le numéro 7 des Eglises de France, consacré en 1935 au diocèse de Lille, Ernest Lotthé évoquait en ces termes le nouveau séminaire construit par les architectes Paul Vilain et Charles Serex : "Quoique moderne, le séminaire de Lille n'est pas une de ces constructions que d'aucuns prétendent outrancières. Les architectes Vilain et Serex ont voulu rester dans des lignes traditionnelles et tenir compte, d'une certaine manière, de l'architecture du pays. L'ossature est en ciment armé, le revêtement en briques roses. L'ensemble a la forme d'un Z : disposition qui permet d'éviter les mauvais vents et de recevoir, le plus longtemps possible, les rayons du soleil. Les façades sont variés, et ce n'est pas un des moindres agréments que de découvrir, à mesure que l'on tourne autour des bâtiments, des perspectives nouvelles. [...] Quant au plan, pour employer une expression à la mode, il est fonctionnel. C'est une qualité éminente, car, à vrai dire, une chose n'est belle que si elle répond à sa fonction. [...] Ordre et harmonie, telle est l'impression qui se dégage dès la première visite." (p.21)
Pour le décor peint, particulièrement développé dans la chapelle et le réfectoire, Lotthé fit appel aux artistes septentrionaux Lucien Jonas, Eugène Nys, prix Wicar, Weerts, ainsi qu'à l'abbé Paul Pruvost qui fut à plusieurs reprises son proche collaborateur et l'illustrateur de certains de ses livres.
 

 



SUR LE MÊME THÈME