Liste des ouvrages


disponible
22€
 
ajouter à ma commande

A G Regner Turpin Georges

A.-G. Regner
Turpin, Georges


René Debresse, éditeur, collection "Les Palettes Nouvelles", Paris, 1951.


In-12, broché sous couverture illustrée en noir, 33 pp. - pl.
Illustrations in texte et  XXVIII planches en noir en hors-texte.
Bon état d'ensemble.


afficher le sommaire

Notice biographique - A.-G. Regner, par G. Turpin - Planches - Principales oeuvres exposées dans les Salons - Autres oeuvres importantes - Table des matières - Table des illustrations.


Monographie peu courante d'Alfred Georges Regner, un artiste oublié du Nord de la France.
Né à Amiens en 1902, Georges Regner entre à l'Ecole des Beaux-Arts d'Amiens dirigée par le sculpteur Albert Roze. Il en sort en 1918, devient dessinateur en dentelles à Calais et suit les cours de l'Ecole des Arts décoratifs de cette ville. En 1929, il intègre l'Ecole nationale des Arts décoratifs, à Paris. Massier de l'atelier Jaulmes, puis grand massier en 1932, il en sort avec une bourse de voyages et plusieurs médailles. Il subit l'influence de Corlin et plus encore celle de Legueult.
Reçu professeur de dessin en 1932, il est nommé au collège Mariette à Boulogne-sur-Mer. Le peintre est admis au Salon d'Automne dès 1926, puis à la Société nationale des Beaux-Arts de 1931 à 1944, enfiin au Salon des Artistes français, dont il est sociétaire, de 1935 à 1938. Après la Seconde Guerre, Regner enseigne le dessin à Fontainebleau et participe au Salon des Surindépendants et de l'Art Libre jusqu'en 1950. Influencée désormais par Matisse, son oeuvre empreinte de classicisme subit une nette inflexion dans l'après-guerre, au point d'être souvent qualifiée de "surréaliste". La Maison d'art de Boulogne-sur-Mer lui avait consacré une exposition personnelle en 1936. Des oeuvres de l'artiste figurent au musée de Picardie, à Amiens, et au musée de Boulogne-sur-Mer. L'artiste s'est éteint à Bayeux en 1987.
 

 



SUR LE MÊME THÈME