Liste des ouvrages


disponible
29€
 
ajouter à ma commande

Ancienne collection Maurice Raynal 1991 Daix Pierre preface

Ancienne collection Maurice Raynal - 1991
Daix, Pierre (préface)


Francis Briest, Paris, 1991.


In-4, reliure pleine toile éditeur sous jaquette illustrée en couleur, 39 pp.
Avec des illustrations en noir et blanc in texte et 9 planches couleur en hors-texte, dont certaines sont dépliantes.

Bon état d'ensemble. Petite déchirure sur un plat et une coiffe de la jaquette.



afficher le sommaire

Maurice Raynal et le cubisme, par Pierre Daix - Catalogue [10 n°] : 1. Picasso : Esquisse pour les Demoiselles d'Avignon, 1907. - 2. Picasso : Guitare, 1918. - 3. Juan Gris : Portrait de Germaine Raynal, 1912. - 4. Juan Gris : Portrait de Germaine Raynal, crayon et fusain sur papier, 1912. - 5. Juan Gris : Portrait de Maurice Raynal, 1911. - 6. Juan Gris : Portrait de Maurice Raynal, crayon sur papier, 1911. -  7. Juan Gris : Carafe et grappe de raisins, 1919. - 8. Juan Gris : Portrait de Germaine Raynal, 1911. - 9. Juan Gris : Pierrot ou personnage à la mandoline, 1922. - 10. Constantin Brancusi : Cheminée, 1933-34 - Index alphabétique.


Ce catalogue a été édité à l'occasion de la vente de l'Ancienne collection Maurice Raynal, qui s'est tenue à Paris-Drouot-Montaigne le jeudi 28 novembre 1991.


Furent dispersées lors de cette vente une dizaine d'oeuvres exceptionnelles de Pablo Picasso, Juan Gris et Brancusi, en particulier une rarissime étude de Picasso pour les Demoiselles d'Avignon, probablement exécutée en janvier 1907.
Maurice Raynal, qui entra dans l'intimité de Picasso grâce à Manolo et André Salmon, put pénétrer au Bateau-Lavoir et découvrir la peinture de Picasso dans la période qui allait conduire des oeuvres sentimentales de la période rose aux Demoiselles d'Avignon et au cubisme. Cette expérience le marqua à jamais et Raynal compta au nombre des rares critiques qui perçurent d'emblée le génie de Picasso en cette période "héroïque".
Raynal occupera avant, pendant et après la guerre une position de témoin privilégié. Il devait ensuite trouver en Juan Gris son véritable héros, l'artiste qui incarnait à ses yeux "le plus farouche des puristes du groupe. Pour bien marquer que l'unique étude des formes est sa seule préoccupation, il numérote ses tableaux au lieu de leur donner un titre." Leur intimité est attestée par plusieurs portraits de Raynal et de sa femme.


"Raynal sera ensuite pratiquement le seul à suivre l'évolution de Picasso durant la guerre de 1914-1918. La défense du cubisme par Maurice Raynal ne s'arrêta pas à la dislocation du mouvement aux alentours de 1920. Il allait en effet publier dès 1922 la première monographie française de Picasso. Raynal mourut en 1959, avant de voit éditer sa nouvelle biographie de Picasso." 
 

 



SUR LE MÊME THÈME