Liste des ouvrages


disponible
40€
 
ajouter à ma commande

Collection Ch de Beriot Collection des tableaux modernes et aquarelles composant la collection de M Ch de Beriot et dont la vente aura lieu a Paris Hotel Drouot le Lundi 11 mars 1901 Fortuny Pascal et Marx Roger

Collection Ch. de Bériot - Collection des tableaux modernes et aquarelles composant la collection de M. Ch. de Bériot et dont la vente aura lieu à Paris Hôtel Drouot...le Lundi 11 mars 1901.
Fortuny, Pascal et Marx, Roger


Me Paul Chevallier, Paris, 1901.


In-4, broché, 68 pp.
Une quinzaine de planches sous serpente en hors-texte.
Rare exemplaire.
On joint la carte d'entrée à l'exposition particulière, le samedi 9 mars 1901, et la feuille d'adjudication (restée vierge).
Etat moyen. Une déchirure dans la partie supérieure du dos, des salissures angulaires sur le premier plat, un fragment de papier découpé dans la page de titre et sur une planche, rousseurs éparses, des plis sur certaines serpentes, brochage très défectueux. A restaurer ou parfait exemplaire de travail.


afficher le sommaire

Préface, par Pascal Fortuny - Tableaux : Eugène Boudin, par Roger Marx - catalogue (40 numéros décrits -dont plusieurs vues du port d'Anvers- avec 6 planches sous serpente en hors-texte -  Courbet - Fantin-Latour - Henri Harpignies (interwiew), par P. Forthuny - catalogue (18 numéros décrits avec 3 planches sous serpente en hors-texte - Johann-Barthold Jongkind, par Louis de Fourcaud - catalogue (12 numéros décrits avec 3 planches sous serpente en hors-texte - Monet - Impressions sur la peinture, par Alfred Stevens - catalogue (1 numéro décrit avec planche sous serpente en hors-texte - Tassaert (1 numéro décrit avec planche sous serpente en hors-texte) - Aquarelles - catalogue (6 numéros décrits dont 4 Harpignies avec une planche sous serpente en hors-texte).


Ce catalogue de vente de la collection Ch. de Bériot constitue une importante documentation sur Eugène Boudin et le peintre paysagiste Henri Harpignies, "ce chemineau d'idéal" (P. Forthuny) et plus généralement sur l'histoire du goût pour la peinture de plein air à la fin du XIXe siècle.


La première collection de Bériot concernait plutôt les oeuvres anciennes : Terburg, Rembrandt, Bonigton..., mais la découverte inopinée d'une oeuvre de Boudin décida d'un changement radical en faveur d'un seul genre : le paysage : "M. de Bériot eut l'adresse du peintre, et celui-ci eut enfin un admirateur. Ainsi commença cette prestigieuse collection de Boudin, réunit aujourd'hui sous la couverture de ce recueil. Et ainsi s'ouvrit pour l'artiste une ère nouvelle."

Compositeur et interprète, Ch. de Bériot  organisait vers 1864 de "bonnes soirées de musique, où Harpignies tenait sa partie de violoncelle, et où, fouettés d'une louable émulation, Corot et Boudin, aux lumières brossaient des "petites choses" fort avant la nuit."

L'unité et "la netteté du parti qui présida, pièce à pièce, à sa constitution" caractérisent cette collection : "Devant une telle manifestation du Paysage, je ne suis plus étonné que la collection de Bériot ait de longtemps compté parmi les plus notoires et les plus parfaites. [...] C'est bien ici la collection d'un artiste contemporain et ami de ces autres artistes dont le seul atelier était la campagne [...]."




 

 



SUR LE MÊME THÈME