Liste des ouvrages


disponible
22€
 
ajouter à ma commande

Albert Ayguesparse La memoire et l histoire Aron Paul dir

Albert Ayguesparse - La mémoire et l'histoire
Aron, Paul (dir.)


Bibliothèque royale Albert Ier, Bruxelles, 1986.


In-12, broché, xviii-113 pp. - xii pl.
Avec un frontispice et 12 planches en noir et blanc en hors-texte.
Bon état d'ensemble. Coiffes légèrement frottées.


afficher le sommaire

Quelques mots en guise d'introduction, par Hubert Juin - Présentation, par Paul Aron - Chronologie d'Albert Ayguesparse - Catalogue : I. L'écrivain : Le poète. - Thèmes. - Le romancier. - L'essayiste. - Quelques traductions. - L'oeuvre et la critique. - Journalisme et collaboration littéraires - II. L'animateur : Le théâtre prolétarien. - Le Front littéraire de gauche. - Exposition de littérature prolétarienne. - L'Association socialiste des Ecrivains. - Tentatives et Prospections. - Esprit du Temps. - Marginales. - Quelques numéros spéciaux de Marginales. - Dans l'institution littéraire belge. - Prix littéraires. - L'académicien. - L'Association des amis de Charles Plisnier - III. L'homme - Index - Table des matières - Planches.


Ce catalogue a été édité à l'occasion de l'exposition réalisée par l'A.S.B.L. Archives et musée de la littérature à la Bibliothèque royale Albert Ier, à Bruxelles, du 15 février au 15 mars 1986.
En 1984, l'écrivain Albert Ayguesparse faisait don aux Archives et musée de la littérature d'un lot important de documents personnels, qui comprenait, outre un dossier photographique, plus de treize mille lettres reçues par l'auteur au cours d'une soixantaine d'années de carrière littéraire.
"En intitulant cette exposition La mémoire et l'histoire, on a voulu honorer l'écrivain autant que l'animateur de revues littéraires" écrit Paul Aron. "Des Neuf offrandes claires de 1923 à La Nuit de Polastri en 1985, Albert Ayguesparse a publié vingt recueils de poèmes, dix romans, des dizaines de nouvelles, deux essais et plusieurs anthologies consacrées à des auteurs belges ou étrangers.
"La direction de Marginales, sans nul doute la plus connue des activités publiques d'Albert Ayguesparse, ne saurait toutefois masquer d'autres initiatives. De 1925 à 1938, l'écrivain s'est attaché à défendre, par tous les moyens, un programme où les engagements culturels et politiques s'épauleraient mutuellement. C'est dans cette perspective qu'il collabora à l'expérience du Théâtre prolétarien, qu'il soutenait les tentatives (et parfois les réussites) littéraires d'auteurs dépourvus de capital culturel, c'est vers cet objectif que tendaient également les discussions des "mardis de la plache Morichar", chez Charles Plisnier, du Front littéraire de gauche, à la Maison des artistes, et c'est encore lui qui poursuivit l'exposition de littérature prolétarienne de 1935.
"Après la guerre, Albert Ayguesparse fonda et anima, presque seul, les Amis de Charles Plisnier afin de perpétuer le souvenir d'un grand écrivain qui était aussi un ami proche. Il participa enfin au dernier avatar de la vieille section d'art du Parti Ouvrier d'avant 1914 : l'Association socialiste des Ecrivains, créée en 1955, et dont l'action, se continua jusqu'en 1963."

 



SUR LE MÊME THÈME