Etude sur les travaux d histoire et d archéologie de M. E. de Coussemaker - Galerie départementale du Nord - Desplanque, Alexandre
--VENDU--

Etude sur les travaux d'histoire et d'archéologie de M. E. de Coussemaker - Galerie départementale du Nord

Desplanque, Alexandre

Imprimerie de Lefebvre - Ducrocq, Lille, 1870.
In-8, brochure, 67 pp.

Avec un envoi autographe signé de l'auteur en première de couverture : "A Monsieur Diegerick, archiviste d'Ypres, Hommage de son dévoué collègue".
Archiviste de la ville d'Ypres, Isidore Lucien Diegerick (1812-1885) a notamment publié, à partir de 1853, les différents tomes de son Inventaire analytique et chronologique des chartes et documents appartenant aux Archives de la ville d'Ypres ainsi que Les drapiers Yprois et la conspiration manquée : épisode de l'histoire d'Ypres (1428-1429).
Portrait d'E. de Coussemaker en frontispice.
Bon état. Des rousseurs en couverture et sur les premiers feuillets, légère usure des tranches, intérieur frais.
I. Etude... - II. Enumération des oeuvres musicologiques de M. de Coussemaker - III. Résumé des recherches et des découvertes de M. de Coussemaker sur l'histoire de la musique. - examen d'ensemble - IV. Publications d'intérêt musical et littéraire. - Travaux d'histoire et d'archéologie locales. - Comité flamand de France.

Archiviste départemental du Nord, Alexandre Desplanque (1835-1871) n'avait d'abord ouvert sa galerie départementale du Nord qu'à des érudits décédés : ses notices consacréees à André Le Glay (1864), Arthur Dinaux (1865), Victor Derode, M. de la Fons, baron de Melicocq (1868) furent donc exclusivement des publications à caractère nécrologique. En 1870, pour la première fois, l'auteur juge "le moment venu d'y faire entrer quelques vivants" en consacrant cette étude à Edmond de Coussemaker, qui "s'est mis au rang des représentants les plus éminents des études historiques dans nos contrées."
Magistrat, musicien, compositeur, musicologue, fondateur du Comité flamand, historien de la Flandre française, maire de Bourbourg et conseiller général du Nord, Ed. de Coussemaker (1805-1876) fut une figure majeure du monde de l'érudition dans le Nord. Une partie de sa vaste bibliothèque se trouve aujourd'hui à la Bibliothèque royale de Bruxelles. 
Les deux hommes s'étaient liés dès la nomination de Desplanque aux Archives départementales du Nord, en 1863. De Coussemaker parla en ces termes de l'archiviste : "Il voulait connaître tout ce qui s'était publié sur l'histoire du pays ; pas un livre, pas un mémoire, pas une brochure n'échappa à son attention infatigable. Après avoir exploré le terrain dans ses coins et recoins, il se mit à l'oeuvre."
De Coussemaker associa Desplanques au Comité flamand : "Les publications du Comité flamand de France, si abondantes en documents inédits, avaient un véritable attrait pour M. Desplanque [...]. Cette compagnie lui confia les fonctions toujours laborieuses de secrétaire, et il les accepta afin de mieux s'initier à ses travaux : bientôt il lui apporta un concours plus actif encore par de curieuses communications." (Abbé Dehaisnes, Notice sur la vie et les travaux de M. Desplanque, archiviste du Nord)
Triste ironie de l'histoire, De Coussemaker prononça -au nom du Comité flamand- l'éloge funèbre de son jeune biographe au cimetière de Lambersart, le 8 février 1871.
"La spécialité même d'une partie des travaux de M. de Coussemaker m'a, je l'avoue, puissamment attiré. Comme historien de la musique au moyen-âge, notre compatriote s'est créé une réputation européenne. D'un autre côté, les brillantes et solides études de M. Hersart de La Villemarqué sur la langue et la poésie bretonne peuvent seules entrer en parallèle avec les services analogues qu'a rendus M. de Coussemaker à la philologie flamande. Ces deux savants ont eu le mérite d'initier le public français aux productions littéraires d'idiômes à la fois proscrits et dédaignés et dont l'étude rationnelle ne subsiste plus qu'à l'étranger.
"Associé depuis plusieurs années aux travaux du Comité flamand de France, j'ai été à même d'apprécier la part d'iniative qui revient au Président-fondateur de cette Société, au restaurateur des études flammingantes en France." (A. Desplanque, p. 2)



 
Derniers ouvrages consultés

Flandre - Coussemaker
>