Le jardin fragile - Alechinsky, Pierre et Tardieu, Jean

Le jardin fragile

Alechinsky, Pierre et Tardieu, Jean

Editions Gallimard, Paris, 1995.
In-8 format à l'italienne, broché sous couverture illustrée en couleur, s.p. [45 pp.]

Vignettes en noir et blanc in texte et planches en couleur en hors-texte.
Bon état.
Préface, par Ladislas Poniatowski, questeur de l'Assemblée nationale - Le jardin fragile, par P. Alechinsky - Vers une inscription, par Jean Tardieu - Rêverie et réalisation

Dans la lignée du décor réalisé par Eugène Delacroix pour le salon du Roi et la bibliothèque du Palais-Bourbon, le bureau de l'Assemblée nationale décida, dans le contexte des célébrations du bicentenaire de la Révolution de 1789,  de passer commande à plusieurs artistes, parmi lesquels Pierre Alechinsky.
Espace discret mais stratégique, la Petite Rotonde, qu'il a décorée, est traversée chaque jour de séance par le président de l'Assemblée afin de gagner l'hémicycle.
Pierre Alechinsky a demandé au poète Jean Tardieu de composer une "sentence" pour le fronton de la très haute porte du Palais-Bourbon. Les textes des deux artistes permettent de suivre les méandres qui menèrent au projet final : "Le texte de Jean Tardieu vient d'arriver dans ma boîte aux lettres" écrit P. Alechinsky le 16 février 1993. "Il y travaillait depuis près d'un an, ajoutant, retranchant, l'abandonnant pour repartir de plus belle sur une idée captée entre insomnie et petit déjeuner. Finalement, une petite merveille de mise en garde en forme de haïku :
"Les hommes cherchent la lumière
"Dans un jardin fragile
"Où frissonnent les couleurs."

 


 
Derniers ouvrages consultés

Alechinsky -
>