Séraphine de Senlis exposition - Cassou, Jean (préface)
--VENDU--

Séraphine de Senlis exposition

Cassou, Jean (préface)

Imprimeries réunies de Senlis, n° 27, 1972.
In-4, agrafé sous couverture illustrée en couleur, 28 pp.

Avec 12 planches en noir et en couleur en hors-texte.
Assez bon état. Couverture un peu salie et frottée.
Exposition Séraphine de Senlis placée sous le patronage de Monsieur Jacques Duhamel, ministre des Affaires culturelles - Préface, par Jean Cassou - Séraphine, par Wilhelm Uhde, extrait des Cinq maîtres primitifs - Souvenirs d'enfance d'un Senlisien, par Henri Leblanc - Biographie - Catalogue [21 n°] - Bibliographie - Expositions.

Ce catalogue a été édité à l'occasion de l'exposition présentée à l'Ancienne abbaye Saint-Vincent de Senlis, du 23 septembre au 8 octobre 1972.
Séraphine était morte il y a trente ans et Wilhelm Uhde, il y a vingt-cinq ans. "Cette célébration ne pouvait se faire en meilleur lieu que Senlis" écrivait Jean Cassou. "C'est celui , si adorable, si parfait, qu'un destin bien entendu, disons : la providence des choses de l'esprit, a choisi pour y faire naître l'étrange génie de Séraphine. Celui qu'un homme de grand coeur et de haut goût avait pour y mieux comprendre l'âme de notre peuple."
"L'oeuvre dont nous parlons" écrit Wilhelm Uhde, "est unique en son genre et défie toute comparaison. Sa genèse est incontrôlable. Elle échappe aux lois qui d'ordinaire régissent la "peinture", bien qu'elle en satisfasse les plus extrêmes exigences. Quoique cette oeuvre se compose de "tableaux" qui, en tant que tels, sont de haute qualité, c'est plus qu'une somme de "bons tableaux" et les règles de la production artistique, du style occidental, de l'élément personnel ou féminin semble n'avoir rien à faire ici. Il faut en quelque sorte être en état de grâce pour d'abord comprendre cette oeuvre, puis l'estimer et l'accepter."
Les précédentes expositions personnelles consacrées à Séraphine Louis dite Séraphine de Senlis avaient été organisée par Wilhelm Uhde, à la galerie de France , en 1945, et par la galerie Birtschansky, à Paris, en 1962.

 


 
Derniers ouvrages consultés

Séraphine Senlis - 1972
>